COLLECTIF D'ARTISTES / LIEU DE CRÉATION / ZONE DE PARTAGE ARTISTIQUE & POLITIQUE / BREST
« Personne n’éduque autrui, personne ne s’éduque seul, les hommes s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde. »  Paolo Freire

 

Compagnie Ortema / Marion Faure

Présentation de Marion de Faure

Artiste chorégraphique, performeuse, je développe mes projets au sein de la compagnie ORTEMA, une structure créée en 2001 où le corps - matériau performatif – tient un rôle central qu’il s’agisse de pièces chorégraphiques, d’explorations vidéo-danse ou de performances.

 

ZAR est une performance créée en juin 2015 au Théâtre de la Commune – CDN d’Aubervilliers. Le projet réunit un acrobate, une danseuse et un porte-voix.

Cette performance se construit en plusieurs épisodes et nous venons au Maquis pour créer l’épisode 2. C'est une performance participative, le public sera invité à compléter la phrase “Je ne comprends pas…”.  Format hybride pour cet épisode 2, notre recherche aura comme point d’ancrage : une batterie, comme socle; deux corps en frottements, rencontres et confrontations et comme finalité : le désir de saisir cette peur qui jaillit de nos incompréhensions car on n’a vraiment peur que de ce qu’on ne comprend pas.

 

Ortema au Maquis

Zar – L’étranger en soi
Que sommes-nous venus chercher ici ?
Que sommes-nous venus partager ?

Nous, deux performeurs, un acrobate et une danseuse.
 
Comment décrire ?
Comment raconter ?
Comment regarder ?

Avec notre outil, le corps, pour aller au-delà, aller derrière, ne pas nous arrêter à ce que nous savons déjà faire.
 
Si la 1ère partie de cette performance se frotte à nos incompréhensions aussi absurdes qu’essentielles, autant personnelles que politiques, elle se termine ainsi :  je ne comprends pas qu’une blanche égale deux noires, en musique.
La 2ème partie aura, de fait, la musique comme point de départ. Sur le plateau, une batterie, un tabouret, un métronome et tout un tas de baguettes…Comme l’écrit Georges Perec,  " on ne peut qu’essayer de nommer les choses, une à une platement, les énumérer, les dénombrer, de la manière la plus banale possible, de la manière la plus précise possible, en essayant de ne rien oublier" ; car n’oublions pas qu’on n’a vraiment peur que de ce qu’on ne comprend pas.

Période 

La compagnie sera en résidence du 07 au 18 août au Maquis

 

Pour les suivre : 

www.ortema.fr

Leur Facebook ICI

Découvrez ZAR 

 

Pour les rencontrer : 

Présentation d'étape de création : jeudi 17 août à 19h au MAQUIS

http://www.ortema.fr/

______________________________________________________________________

Atelier Bivouac (paysagistes DPLG) - Brest / Marseille
Théâtre solaris (théâtre) - Ile de France / Brest
Maya Le Strat et Loeiza Beauvir (théâtre et musique) - Bretagne
Collectif Revelrie (théâtre) - Quimper / Paris
Possible Ismene Lab ensemble (théâtre) - Ile de France
Compagnie Ortema / Marion Faure (danse contemporaine) - Ile de France
Steeve Brudey (théâtre) - Brest