COLLECTIF D'ARTISTES / LIEU DE CRÉATION / ZONE DE PARTAGE ARTISTIQUE & POLITIQUE / BREST
« Personne n’éduque autrui, personne ne s’éduque seul, les hommes s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde. »  Paolo Freire

 

Compagnie Du vent sous les jupons - Théâtre sonore / Paris

Le projet

Ce projet, Juliette, suite et fin trop précoce, est né d’une double envie de Flore Simon : d’abord, celle de travailler autour d’un texte de Sylvain Levey, auteur qui a nourri son désir de théâtre tout au long de sa formation ; ensuite, parce qu’elle expérimente des pratiques théâtrales et sonores depuis de nombreuses années et a trouvé là l’occasion de créer une passerelle entre ces deux arts. De par la nature même du texte de Sylvain Levey, cette pièce constitue un terrain de recherche autour de la place créative du spectateur dans un dispositif artistique, et du développement de son imaginaire à partir de la stimulation de certains sens inhabituels.

Juliette, suite et fin trop précoce décrit une déambulation onirique au sein d’une ville, Brest, ainsi qu’à l’intérieur des pensées et d’un corps de femme, l’une et l’autre matrices d’un monde en devenir, mais également ancrées dans une h(H)istoire forte. La narration du chœur, entrecoupée de dialogues, conduit un récit dont ne nous parviennent que quelques bribes et dont il faut reconstruire l’histoire globale. De la même manière, certains sens des spectateurs seront convoqués tandis que d’autres seront volontairement écartés afin de laisser à chacun la possibilité d’être l’auteur de son monde. Flore Simon a réalisé une première maquette de ce projet en Juin 2017, dans le cadre de sa formation à l’Université Paris Ouest Nanterre-La Défense. Elle reprendra la création de cette pièce début 2018, accompagnée par un-e créateur-trice son pour affiner le travail de spatialisation sonore qu’elle a initié et travailler au plateau avec les comédiens.

 

La compagnie

Créée par Mariana Georgieva et Flore Simon à la sortie de leur formation en mise en scène et dramaturgie, la Compagnie Du Vent sous les Jupons a pour objectif de permettre aux deux jeunes artistes de construire, ensemble, un univers riche des expériences théâtrales de chacune d’entre elles.

L’une écrit, l’autre manie son et lumières, l’une s’inspire des esthétiques d’Europe de l’est, l’autre aime détourner les frontières entre musique et théâtre ; toutes les deux cherchent à appréhender le monde actuel tel qu’il se présente à leurs yeux : dans toute son humanité et tous ses paradoxes. Cela afin de partager leurs questions et leurs révoltes avec d’autres hommes et femmes et ainsi commencer à rêver et construire, ensemble, un monde qui accepte chacun dans son altérité.

 

Présentation d'étape de travail : 

Mardi 17 juillet UNE SOIREE : DEUX PROPOSITIONS ARTISTIQUES 

19h : Juliette, suite et fin trop précoce - Présentation d'étape de travail - Compagnie Du vent sous les jupons - Théâtre sonore

> 20h Rien ou Rien - Proposition maquisarde - Musique noise
Quelle chaleur ! Expérimentations improvisées, les pieds collés à l'asphalte
Le duo Rien ou Rien propose au Maquis de clôturer la saison.